.recentcomments a{display:inline !important;padding:0 !important;margin:0 !important;}
Loading...

Google+ au service de l’Outsourcing ?

La version Beta de Google+ a été lancée depuis quelques semaines seulement et semble déjà rencontrer un succès considérable. 10 à 20 millions de personnes se seraient inscrites sur le nouveau réseau social de Google, alors que le site a été saturé de nombreuses fois et que l’inscription se fait uniquement par invitation d’une personne déjà présente sur la plateforme. Plusieurs analystes se sont penchés sur ce phénomène pour deux raisons : 1) évaluer l’importance des innovations apportées par Google, 2) voir si ce dernier est en mesure de concurrencer Facebook.

Google+ est fait pour les entreprises

Bien que les premiers retours soient élogieux, beaucoup d’experts estiment que Google+ ne s’adresserait pas forcément au grand public. En effet, Google+ possède un mécanisme parfois trop complexe pour l’utilisateur « moyen », ce qui le dissuaderait de quitter un réseau tel que Facebook qui répond à la majorité de ses attentes. En revanche, nombre de ses applications pourraient être exploitées à des fins professionnelles :

  • « Circles » cible les relations clients et donc le marketing,

  • « Hangouts » propose des conferences calls particulièrement faciles à utiliser,

  • « Sparks » permet des recherches par thème.

En ajoutant les autres fonctionnalités de Google (Gmail, Spreadsheets,etc.), on peut voir en Google+ un futur acteur majeur du réseau social d’entreprise (RSE), capable de faire évoluer une société tant sur le plan des relations avec ses partenaires (B2B) qu’en interne.

 

Des bénéfices possibles pour l’Offshoring

 

Un tel RSE pourrait particulièrement bénéficier aux sociétés du domaine de l’Offshoring. Là où, il y a quelques années, les réticences envers l’externalisation se cristallisaient autour de la distance entre le client et le prestataire, le phénomène du Cloud Computing a redéfini le concept de proximité. Aujourd’hui ce n’est plus la localisation géographique qui prédomine mais la présence sur certains types de réseaux. Google+ permettrait donc aux sociétés comme Officience de partager plus facilement et plus rapidement leurs données afin d’étoffer leur proximité avec leurs clients.

Actuellement, Google a demandé aux sociétés de ne pas s’inscrire sur son application mais promet qu’une phase de test avec les entreprises sera bientôt initiée.

Sources :

www.zdnet.com/blog/howlett/google-is-for-enterprise/3276

gigaom.com/collaboration/why-google-could-find-a-home-in-the-workplace/

www.mediassociaux.fr/2011/06/28/google-lance-sa-plateforme-sociale-unifiee-google/

 

Laissez un commentaire