.recentcomments a{display:inline !important;padding:0 !important;margin:0 !important;}
Loading...

Le Vietnam: la prochaine Chine?

Avec une population presque 15 fois inférieure, on a a priori envie de répondre par la négative. Néanmoins certaines ressemblances entre les 2 pays sont frappantes: le Vietnam c’est un peu la Chine avec 10 ans de décalage.

Mesures politiques et indicateurs économiques

Sur le plan politique, le gouvernement vietnamien a mis en place une réforme économique en 1986 đổi mới « nouveau (mới) changer (đổi) » qui est tout à fait comparable à la politique d’ouverture initiée par la Chine en 1978 (gaige kaifang). En janvier 2007, le Vietnam a rejoint l’OMC soit seulement 5 après la Chine qui l’avait intégré en décembre 2001. Plus récemment, des mesures ont été mises en place par le gouvernement vietnamien pour stimuler la demande et encourager les projets de construction comme a pu le faire précédemment le gouvernement chinois.

Comparons désormais des indices économiques : le PIB par habitant et le taux d’urbanisation. En 2010, le revenu par habitant au Vietnam était de 1 180$ ce qui correspond au niveau de la Chine en 2000, soit il y a 10 ans. On constate le même écart pour le taux d’urbanisation: en 2009, 12% des vietnamiens vivent dans des villes de plus de 1 million d’habitants ce qui correspond au taux atteint par la Chine 11 années plus tôt.

Crowded hyperpermarket Big C VietnamEn revanche, si l’on s’intéresse au taux de consommation, la comparaison n’est plus possible : en 2010, la consommation a représenté 64% du PIB vietnamien, ratio jamais atteint en Chine ! Les consommateurs vietnamiens sont donc en quelque sorte en avance sur leur temps. L’ouverture régulière de nouveaux hypermarchés (et surtout des hypermarchés qui ne désemplissent pas !) et un taux de pénétration mobile à 175% en sont des indicateurs significatifs.

Contrepartie de cette consommation effrénée, un taux d’inflation très élevé : 9.2% en 2010, 13.5% en 2011 et une prévision à 6.7% pour 2012 et qui pourrait à moyen terme porter préjudice au pays.

Quel potentiel pour le Vietnam?

Néanmoins, d’après l’enquête d’Atradius et du journal The Economist, le Vietnam est le pays émergent qui offre de loin le potentiel d’investissement le plus intéressant suivi par le Mexique, la Pologne et l’Indonésie. Malgré un taux d’inflation élevé et une balance commerciale déficitaire, le Vietnam rassemble donc plusieurs caractéristiques qui ont fait le succès de la Chine (fort attrait des investissements étrangers, une population jeune et travailleuse etc.) ce qui devrait garantir au pays encore plusieurs années de croissance. Les vietnamiens ont donc toutes les raisons de garder le sourire !

Chinese past, vietnamese present: vietnamese indicators

Source: The Economist

http://www.economist.com/blogs/freeexchange/2011/05/reflections_hanoi_iii

http://www.vnpt.vn/en/News/NewsEvents/View/tabid/219/newsid/14627/seo/ITU-Vietnam-ranks-8th-globally-in-terms-of-mobile-penetration/Default.aspx

http://www.graphiline.com/article/8807/le-Vietnam-sera-t-il-la-prochaine-Chine–

http://www.uncommonwisdomdaily.com/good-morning-vietnam-9976

Laissez un commentaire