Loading...

Dans les coulisses du Téléthon

L’Association Française contre les Myopathies (AFM) et France Télévisions ont donné vendredi 2 décembre le coup d’envoi du 25e Téléthon. 30 heures de direct, diffusées sur les six chaînes publiques, et des dizaines de duplex pour relancer la mobilisation autour du plus gros marathon caritatif de France. Objectif : récolter des fonds pour financer la recherche sur les maladies génétiques rares. Cette année les promesses de dons ont atteint 86 millions, en hausse de 2 millions par rapport à 2010. L’effet Gad Elmaleh ?

Arrivés à la Plaine St-Denis, samedi à 17h, nous sommes tout d’abord impressionnés par la logistique : un bal de présentateurs, de sponsors et d’associations, programmés à la seconde. Le tout dans un style très éclectique : Nagui côtoyant des chercheurs, des pompiers interviewés par Sophie Davant, et Gad tout simplement incroyable dans son rôle de parrain de la soirée.

Côté spectacle, des vedettes de la chanson française comme Christophe Willem et Chimène Badi se relaient, taquinées par de jeunes loups : Shy’m ou Colonel Reyel (“Celui”, “Dis-moi oui”, “Aurélie”). Mais la vraie vedette reste le 36 37, le numéro à composer pour faire un don.

À la pause, petite visite en cabine où l’équipe Orange Labs s’occupe des incrustations techniques : statistiques SMS, visuels 3D, tout en synchronisation avec le réalisateur. Ils sont notamment chargés de diffuser le “fireworks map”, un fond de carte de France, combiné à un moteur de particules matérialisant le volume des dons sous forme de feux d’artifice… Une solution innovante pour le suivi en temps réel et par région.

À Ho Chi Minh-Ville aussi nous étions branchés pour suivre le prime time. Avec pour l’équipe Content d’Officience, la fierté d’avoir réalisé cette jolie restitution 3D… ET d’avoir ainsi pu apporter une modeste contribution au Téléthon. Nous repartons de la soirée avec des flashs plein les yeux et une belle cause dans le cœur.

Laissez un commentaire