.recentcomments a{display:inline !important;padding:0 !important;margin:0 !important;}
Loading...

Portrait #4 Mr Cao goes to Washington

 Anh Quang Cao, ou Joseph Cao,  est  né à Ho Chi Minh Ville, en 1967. En 1975,  il part aux Etats-Unis avec d’autres membres de sa famille. Après son cycle secondaire au Texas, il entre au séminaire pour devenir prêtre jésuite. Mais au bout de 6 ans, il prend conscience que sa vocation n’est pas là. Il obtient finalement un doctorat de juriste (JD) à Loyola University School of Law à la Nouvelle Orléans et un master de philosophie.

Un homme engagé…

Joseph Cao s’est engagé auprès de Boat People SOS, oeuvrant pour le soutien des réfugiés politiques pendant plus de 6 ans, et a ensuite ouvert son propre cabinet, spécialisé en droit de l’immigration. En 2005, il se retrouve touché comme plusieurs milliers d’Américains de la Nouvelle-Orléans par le cyclone Katrina : il perd sa maison et son cabinet, détruits par la tornade. Il se retrouve alors en tête d’une véritable lutte au nom des victimes, pour récupérer l’électricité, face à la lenteur des procédés gouvernementaux.

 Cet épisode le décide à entrer en politique pour poursuivre sa lutte pour la justice sociale. Il se retrouve élu à la tête du parti républicain de Louisiane puis  délégué de la Convention Nationale Républicaine. Le 8 décembre 2008, il est élu député du second district du Congrès de Louisiane. Un mois plus tard, il prête serment en tant que premier élu américo-vietnamien à la Chambre des députés des Etats-Unis.

 

… au profil atypique

Joseph Cao participe à plusieurs groupements : Défense des droits de l’Homme, Coopération Asie-Etats-Unis, Partenariat avec l’Afrique pour le développement économique. Il est aussi co-président du groupement sur le Vietnam où il s’attache à servir les intérêts des différentes communautés viêtnamiennes du pays.  Il crée en parallèle le groupement pour l’engagement américain, développant ainsi au niveau national une sensibilisation à cette notion qui lui est devenue chère.

Joseph Cao est ainsi représentant d’une minorité et se retrouve dans la situation délicate où il doit arbitrer entre les aspirations du parti républicain, les besoins de la diaspora vietnamienne aux Etats-Unis, et ses propres idéaux. Ces spécificités donnent lieu à beaucoup de questionnements qu’a choisi d’explorer le réalisateur Leo Chiang dans son film Mr Cao goes to Washington.

 

Sources :

http://gulfcoastjewishfamilyandcommunityservices.org/refugee/files/2012/02/KeyNote-Speaker-Congressman-Cao.pdf

http://talk.onevietnam.org/mr-cao-goes-to-washington-story-of-the-first-vietnamese-congressman

 

http://en.wikipedia.org/wiki/Joseph_Cao

 

Laissez un commentaire