.recentcomments a{display:inline !important;padding:0 !important;margin:0 !important;}
Loading...

Officience s’implique dans l’entrepreneuriat

Un partenariat vient d’être initié entre Officience et l’antenne du Bureau Asie-Pacifique de l’Agence universitaire de la Francophonie à Hô Chi Minh-Ville. Il vise à soutenir le développement du Club entrepreneurial francophone (CLEF).

Objectifs du Club Entrepreneurial Francophone

Le CLEF a pour objectif d’aider ses membres à :

  • Acquérir les connaissances sociales indispensables à leur insertion professionnelle ;
  • Développer leurs compétences de créativité et de travail collaboratif ;
  • Se doter d’une approche positive dans l’entrepreneuriat ;
  • Comprendre les notions fondamentales de la culture d’entreprise ;
  • Se familiariser avec une méthodologie efficace pour élaborer un projet de création d’entreprise.

Les futurs entrepreneurs, encadrés par des professionnels, sont ainsi amenés à élaborer durant quatre mois (mars-juin 2013) un plan d’affaires qu’ils présenteront in fine devant un jury.

Appel à projets

Vous êtes francophone ? Vous voulez devenir entrepreneur ? Vous cherchez à commercialiser un résultat de recherche scientifique ? Vous vous demandez comment vous préparer et par où commencer… Rejoignez-nous et trouvez toutes vos réponses avec le CLEF !

Inscrivez-vous en ligne avant le 24 février sur www.hcmv.vn.refer.org

Dans la lignée de notre démarche d’accompagnement des étudiants vers le monde de l’entreprise, initiée en 2012 avec une intervention à l’Université d’Economie et de droit (UEL), et qui se poursuivra en 2013 avec entre autre Hoa Sen et l’Université de Technologie d’HCMC, nous sommes ravis de pouvoir s’engager sur le CLEF avec l’AUF. Nous sommes convaincus qu’Officience a un rôle critique à jouer dans ce domaine, notamment pour rapprocher les jeunes diplômés des standards internationaux de méthodologie de travail.

Sylvain PIERRE – Directeur Associé, Officience

L’Agence universitaire de la Francophonie regroupe près de 800 universités dans le monde. Elle contribue à mettre ces universités au service du développement des sociétés et notamment à renforcer les offres de formation professionnalisantes. Accompagner les jeunes professionnels dans la démarche du CLEF – de la formalisation de l’idée entrepreneuriale jusqu’à l’élaboration du plan d’affaires – et les rapprocher du monde de l’entreprise constitue donc une de nos toutes  premières priorités. Au même titre que d’autres, la langue française se doit de montrer qu’elle peut être une langue de réussite en Asie-Pacifique.

Regis MARTIN – Responsable d’antenne AUF

Laissez un commentaire