.recentcomments a{display:inline !important;padding:0 !important;margin:0 !important;}
Loading...

Les femmes sont-elles plus agiles?

Cette question peut paraître polémique ou provocante, elle peut même sembler agressive dans la bouche de la femme agiliste que je suis. Cependant, elle ne fait que refléter deux tendances que j’ai pu observer ces dernières années :

1.     Une montée de l’agilité dans le milieu professionnel

2.    L’augmentation de la part des femmes dans le monde professionnel.

J’ai évoqué  pour la premère fois le sujet de l’agilité des femmes au cours de la première édition du Girl Geek Dinner au Vietnam. Initialement prévu comme une initiation au développement de logiciels agils pour cette toute nouvelle communauté, ma présentation s’était conclue avec le message suivant : l’agilité était une source d’attractivité et de motivation qui poussait les  étudiantes à s’orienter vers le secteur de l’IT, et qui encourageait les femmes travaillant déjà dans ce secteur à dynamiser leurs carrières.

Cette observation me semblait évidente au regard de ma propre carrière mais je ne pouvais pas encore lui trouver une justification valable.

Session ouverte lors de l’Agile Tour

Au cours de l’Agile Tour HCMC 2012, j’ai eu l’occasion d’évoquer à nouveau  le sujet durant une session ouverte : « Les femmes sont elles plus agiles ? ». Avec l’aide de Joe Justice nous avons adopté l’approche suivante :

1 –      Première étape : définir les caractéristiques de l’Agilité ?

2 –      Seconde étape : comment les hommes et les femmes réagissent face à ces caractéristiques ?

Cette approche n’apporterait aucune preuve ou justification scientifique. En effet, les réponses sont  subjectives et varient selon des facteurs culturels, tout particulièrement la manière dont les choses sont perçues comme masculines ou féminines. Mais la perception est un bon indicateur des comportements et de la manière dont ils affectent l’espace de travail et les choix de carrière. Il est regrettable que ce jour là il n’y ai pas eu suffisamment de participants pour récolter des données, j’ai donc mis en ligne un questionnaire semblable (*) pour poursuivre mon étude.

La session ouverte lors de l’Agile Tour s’était achevée sur une présentation de deux minutes qui fût enregistré dans cette courte vidéo.

La conclusion était la suivante : le but n’est pas tant de savoir si les femmes sont plus ou moins agiles, mais si elles apportent de l’agilité à leur équipe, qu’elles contribuent à l’intelligence collective (comme cette très belle infographie de Women who tech le démontre). De plus, parce que les qualités requises pour réussir dans les TIC ont évolués vers des critères agiles au cours la dernière décennie, les femmes ont d’avantage de chances de réussir, et être disposées à embrasser de telles carrières.

 (*) Merci de répondre à l’enquête et de la transférer à vos collègues pour m’aider à rassembler suffisamment d’informations ! Je posterai un compte-rendu avec les résultats de l’enquête

 

L’ascension des femmes

Encourager les femmes à exercer une activité professionnelle dans le domaine des technologies n’est pas seulement une affaire d’égalité des genres. Il n’y a qu’avec l’apport d’une force de travail féminine qu’il y aura suffisamment de personnes qualifiées.

Comme Hanna Rosin l’a expliqué au cours de sa conférence TED sur l’Ascension des femmes, les rapports en milieu professionnel évoluent.

« Pour deux hommes qui obtiennent un diplôme universitaire, trois femmes feront de même […] 50 pourcent des managers sont des femmes de nos jours, et au sein des 15 professions qui devraient connaitre une expansion au cours de la prochaine décennie, les femmes ne sont pas majoritaires pour seulement deux d’entre elles »

Je suppose que les 2 professions dont on attend qu’elles se développent et qui ne seront pas dominées par des femmes sont liées à l’IT…

 « Un tout nouveau bagage de compétences est ce dont l’économie à maintenant besoin. Intelligence, capacité à rester calme et concentré, communiquer ouvertement, aptitude d’écoute et d’évolution dans un environnement de travail beaucoup plus fluide qu’auparavant, sont des choses que les femmes excellent particulièrement. »

Dans le secteur du développement de logiciel, la profession à évolué de « développeurs nerds » à peine capables d’exprimer une quelconque émotion, à des développeurs qui programment en binômes, communiquent, comprennent le concept de « valeur ajoutée » et se mettent à la place de l’utilisateur. Les femmes sont très douées pour cela.

Les femmes Vietnamiennes

Je crois que le fait que les femmes puissant posséder des compétences d’avantage en adéquation avec la société actuelle est d’autant plus avéré au Vietnam où la majorité des emplois se situent dans les secteurs du textile, de la fabrication de matériel électronique ou des services, y compris des services d’outsourcing tels que Officience.

Les vietnamiennes sont souvent louées car elles sont “Nhanh nhen” (agiles et rapides) : elles savent comment se rendre utiles dans n’importe quelle situation d’une manière très discrète. A la maison cela se traduit par les taches de la vie quotidienne, par exemple la lessive, la cuisine, la préparation de légumes, jouer avec les enfants, nourrir leurs ainés, prendre part aux conversations…. Tout ça sans que quiconque n’ait besoin de leur demander quoi que ce soit.

Dans une équipe de développement, elles font de même, avec de l’encodage, la rédaction de documents manquants, l’organisation d’évènements au sein de l’équipe, les conversations de la vie de tous les jours, et le tout sans que personnes ne leur dise de le faire. Ne croyez pas qu’elles soient pour autant des « mamans du bureau ». Au contraire, elles comprennent naturellement le concept de « servant leadership », qui est étroitement lié au leadership agile.

Les familles Vietnamiennes préfèrent que leurs enfants ainés soient des filles ainées pour ces raisons. Les entreprises seraient stupides de ne pas chercher à intégrer de femmes à leurs effectifs, et même au sein de l’équipe dirigeante, pour ces mêmes raisons

Journée international de la femme

A l’occasion de cette journée internationale de la Femme, j’aimerai rendre un hommage particulier à toutes les chi em (sœurs) qui travaillent dans l’IT au Vietnam. Puissent-elles trouver un environnement agile leur permettant d’exploiter leurs capacités au maximum et de s’épanouir !

Laissez un commentaire