.recentcomments a{display:inline !important;padding:0 !important;margin:0 !important;}
Loading...

Être stagiaire à Ho Chi Minh Ville : une vraie bonne idée

« Ca coûte quand même 1/13 de dollar, mais en amour on ne compte pas ! »  Robin Williams l’avait bien compris, la vie est douce à Saigon !

Etre stagiaire à Ho Chi Minh Ville, c’est toute une histoire. Une histoire ponctuée d’expériences nouvelles, de rires et de rencontres. C’est l’expérience d’un étonnement constant, un roman d’apprentissage où nous nous épanouissons autant professionnellement que personnellement. Les qualités requises ? Curiosité et ouverture d’esprit. Notre colocataire vietnamien nous l’a dit à notre arrivée : « If you are easy-going people, Ho Chi Minh Ville is going to be a truely positive experience for you. »

Alors, pourquoi une telle affirmation ? Que gagne-t-on à faire un stage au Vietnam et comment s’organise le quotidien sur place ?

g

Une ville au centre de toute l’Asie du Sud-Est

Si l’on va à Ho Chi Minh Ville, c’est d’abord pour le climat. De deux choses l’une : soit vous ne pouvez vous séparer de votre bonnet, et vous partez vivre à Helsinki. Soit vos récepteurs de bien-être se réveillent au-dessus de 25 degrés, et l’Asie du Sud-Est est faite pour vous. C’est un fait : à Ho Chi Minh Ville, il fait beau tous les jours, quelle que soit la saison. Géographiquement, Ho Chi Minh Ville est en plein centre de l’Asie du Sud-Est. La ville n’a pas encore la qualité de plateforme d’échanges de Singapour, mais elle s’en rapproche et est moins chère que sa voisine. La Chine, Les Philippines, le Cambodge, la Thaïlande, l’Indonésie sont accessibles en quelques heures et pour vraiment pas cher. Le Vietnam, quant à lui, n’a rien à envier à ses voisins et regorge de lieux à visiter. Etre en stage n’empêche pas le tourisme, et beaucoup de stagiaires qui viennent travailler à Ho Chi Minh Ville en profitent pour prendre quelques jours de congé et partir visiter les environs : on voit beaucoup de choses en un weekend !

10430389_671166216265902_4760582427669659467_n.jpg

g
Ho Chi Minh Ville, cœur économique du Vietnam

Pourtant, ne nous méprenons pas : le Vietnam n’est pas qu’un pays de tourisme aux plages paradisiaques. Ho Chi Minh Ville est le cœur économique du pays et a une bonne dynamique de croissance. La ville d’aujourd’hui n’a rien à voir avec le Saigon d’il y a 20 ans, et les objectifs de développement de l’économie vietnamienne promettent un avenir prospère aux entreprises qui s’y installent, en particulier dans les services informatiques. Pas mal pour un CV ! Preuve de cette dynamique : la ville a été recensée parmi les principaux foyers de start-ups au monde (*) il y a quelques mois, et pour cause ! Pas de peur de l’échec à Saigon : chacun se fait entrepreneur et lance son activité, parfois même plusieurs. Un de nos collègues possède 3 entreprises en-dehors de son quotidien d’employé, et ça marche plutôt bien pour lui ! Ho Chi Minh Ville gagne ainsi de plus en plus de notoriété sur la scène internationale.

La conséquence de cet esprit start-up ? Le cosmopolitisme et la richesse des services que l’on peut trouver sur place. La ville offre une multitude de services, allant du plus ingénieux au plus loufoque – il y en a pour tous les goûts. Un exemple : savez-vous où est-ce que nous avons goûté la meilleure pizza de notre vie ? Dans un restaurant japonais. Il ne faut présumer de rien ! Le cosmopolitisme de la ville s’exprime à tous les niveaux : nourriture, achats, services, si bien qu’on peut choisir de ne pas être trop dépaysé au Vietnam ou de pallier facilement au mal du pays.

10376921_671166949599162_3734702977463724879_n.jpg

g
Une culture à contre-sens

Ho Chi Minh Ville possède une âme propre, un esprit qu’on ne retrouve pas nécessairement dans les autres villes d’Asie du Sud-Est. C’est une source constante d’étonnement, où tradition et modernité se mêlent dans un quotidien parfois dérangeant, parfois hilarant. Il n’est pas rare de croiser une moto transportant 4 personnes dans la rue, un maître avec son chien, ou même avec un frigo. Les Vietnamiens font souvent des choses qu’on ne comprend pas, par différence culturelle ou par manque de communication. Pourtant, on réalise vite qu’avec un peu d’ouverture d’esprit et de détachement, tout se passe toujours très bien.

Il faut même pouvoir tirer profit de cette différence culturelle. Venir travailler au Vietnam, c’est découvrir une toute nouvelle façon de penser les relations professionnelles et mettre en perspective nos habitudes françaises. Par exemple, contrairement aux Français, les Vietnamiens évitent le conflit à tout prix et critiquent assez peu le travail de leurs collaborateurs. C’est parfois un véritable interrogatoire que de tirer les vers du nez d’un Vietnamien ! En termes de management des cultures, c’est un vrai plus, et l’on fait rapidement le constat de notre capacité à s’adapter à l’inconnu.

Moto saigon

g
Et au quotidien ?

La journée type du stagiaire commence par un cà phê sua da (café avec du lait concentré et des glaçons), continue par un côm chien (riz frit) et se termine par un verre entre amis…pour quasi rien ! Le coût de la vie étant assez bas, la vie est douce à Ho Chi Minh Ville. Il est possible de bien vivre avec un simple salaire de stagiaire qui, à Paris, ne paie même pas la moitié du loyer…Qui l’eût cru ? D’autant plus que le Vietnam regorge de sites touristiques accessibles à moindres frais.

D’autre part, le Vietnam s’ouvrent de plus en plus à l’international et avec la politique du Doi Moi (Renouveau) se développe une certaine fascination pour les Occidentaux. Les Vietnamiens sont très gentils et très accueillants…parfois trop ! Bien entendu, ça n’empêche pas les commerçants d’essayer de nous arnaquer, mais après tout, c’est de bonne guerre. Un conseil : avoir un fort pouvoir d’achat, c’est bien, mais attention à ne pas passer à côté du mode de vie local qui nous fait découvrir le quotidien des Vietnamiens.

g

En somme, vous l’aurez compris, vivre à Saigon a un air de vacances tout en permettant d’acquérir de solides compétences et de proposer une candidature convaincante pour de futurs recruteurs, surtout si vous vous orientez vers l’IT et l’entreprenariat. Être stagiaire à Ho Chi Minh Ville, c’est apprendre à concilier les contraires. C’est travailler et faire du repos des vacances, c’est découvrir l’Autre et pourtant en apprendre plus sur soi-même, c’est aller au bout du monde et pouvoir en même temps choisir de ne pas être dépaysé. Nous, on adore, et on y resterait bien un peu plus longtemps…

g
g
Le budget à prévoir

On se souvient encore d’avoir tremblé en cherchant des indications de budget pour un stagiaire au Vietnam… Sur Internet, on a tout vu, et jamais rien appris de concret sur les prix moyens à Ho Chi Minh Ville. C’est pourquoi on tente de remédier à ça en proposant ici une petite grille indicative des prix que l’on paie au quotidien, réellement.

g

Budget global pour un étudiant : entre 500 et 700€ par mois (voyages hors-Vietnam exclus)

Logement : environ 200€/mois

Alimentation :

    Banh Mi (sandwich) : 1€ (20 000 vnd)

    Plat vietnamien à emporter (com tam)  : 1,50€ (35 000 vnd)

    Plat dans un resto vietnamien : 1,50€ à 4€ (entre 40 000 et 100 000 vnd)

    Plat dans un resto européen : 4€ à 8€ (entre 100 000 et 200 000 vnd)

    MacDonald’s : le menu BigMac à 3€ (85 000 vnd)

Boissons :

    Bouteille d’eau (50cl) : 0,22€ (6 000 vnd)

    Soda : 0,70€ (20 000 vnd)

    Smoothie : 1,50€ (40 000 vnd)

    Café : 0,40€  à 1€ (12 000 a 30 000 vnd)

    Bière (33cl) : 0,40€  à 2€ (12 000 a 60 000 vnd)

    Cocktail : 3€ (env 90 000 vnd)

Transports :

    Moto (location) : 35€/mois (1M vnd)

    Essence : 3,50€/semaine (100 000 vnd)

    Taxi : 0,60€/km (17 000 vnd)

    Xe Om (moto-taxi) : environ 0,30€/km

Téléphone :

    Achat d’un vieux Nokia : 15€

    Carte prépayée pour un mois : 3,50€

    Supplément 3G : 2,50€ (700 Mo de data)

Cigarettes (le paquet de 20) : 1€

Massage :

    Corps : 6€ pour 1h

    Pieds : 3,50€ pour 1h

Weekend à la mer :

   Bus A/R : 18€ (500 000 vnd)

   Nuit d’hôtel (avec le confort de base : douche chaude, clim)  : 5€

   En moyenne, entre 50 et 80€ pour un weekend de tourisme aux alentours d’Ho Chi Minh Ville.

g

(*) http://www.virgin.com/entrepreneur/the-worlds-best-start-up-hubs-ho-chi-minh-city-vietnam

http://www.virgin.com/entrepreneur/all-you-need-to-know-about-starting-up-in-asia

Laissez un commentaire